Journée du mercredi 29 septembre 2021 « WALK OR BIKE » Forêt de Bouconne ou Voie vert

 


COVID 19 oblige, l’ASEI 32 favorise dans sa programmation de ce début d’année des activités physiques et sportives de pleine nature pour prévenir certains risques de propagation du virus sur site clos.

En ce mercredi l’ASEI 32 innovait en organisant deux sorties vélos ou une randonnée pédestre, au choix, dans la forêt de Bouconne (toute première fois) ou sur la voie verte de l’Armagnac, suivant la proximité des lieux pour les établissements.

FORET DE BOUCONNE : Véritable poumon vert de l’agglomération toulousaine, l’Espace Naturel Sensible Forêt domaniale de Bouconne a été inauguré ce 19 février 2021, dans le cadre du lancement de l’opération « Profitons de la nature, respectons-la ». Classée Espace naturel sensible l’été dernier par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, la Forêt domaniale de Bouconne a été inaugurée ce 19 février, dans le cadre du lancement de l’opération « Profitons de la nature, respectons-la ». 31 arbres ont en outre été plantés, symbolisant la volonté du Département d’agir pour la transition écologique. « Dans le cadre de l’acte 2 du Plan départemental pour la Transition Ecologique 2020-2024, la protection du patrimoine "Arbres et Forêts" est une des priorités pour lutter contre le changement climatique, préserver les écosystèmes et la ressource en eau », a rappelé Georges Méric, président du Conseil départemental.

Pour autant, le classement ENS ne constitue pas une « mise sous cloche » de la forêt : il s’agit de prendre en compte et de concilier tous les usages du site (préservation de la biodiversité, accueil du public, exploitation forestière) dans une démarche de développement durable. Des espèces rares à préserver Véritable poumon vert aux portes de la Ville rose, la forêt de Bouconne est très prisée des Toulousains en quête de nature. Mais cette fréquentation n’est pas sans impact sur ce milieu naturel. « Sur les zones de piétinement, la terre est tellement tassée que plus rien ne pousse », souligne Jean-Pierre Grandet, technicien forestier à l’ONF. De même, la présence humaine en forêt peut perturber la nidification de certaines


espèces. « A Bouconne, nous avons notamment des espèces rares comme l'aigle botté ou la circaète Jean-le-Blanc, poursuit Jean-Pierre Grandet. Leurs zones de nidification sont clairement identifiées, il est important de les respecter. » Aussi, dans le cadre de l’opération « Profitons de la Nature, respectons-la » (également déclinée dans la forêt de Buzet), l’ONF propose désormais aux promeneurs, via le site marando.haute-garonne.fr, des circuits de durées variables empruntant des sentiers balisés. Ces itinéraires inédits permettent de (re)découvrir les grands points d’intérêt du massif (le lac de la Bordette, le sentier d’écologie, la Tour Chappe, la stèle François Verdier…) tout en limitant les nuisances sur le milieu et les dizaines d’espèces qu’il abrite.

 


L’ESSOR, la MECS Cantoloup lavallée, l’ITEP Monello avaient opté pour la sortie vélo, et ont profité d’un mercredi ensoleillé dans ce « poumon vert » de la métropole toulousaine !


VOIE VERTE DE L’ARMAGNAC :


L’IMPRO de Pagès et l’IMPRO Pauilhac avaient opté pour une sortie VTT sur la voie verte de l’Armagnac reliant Montréal à Condom et l’IME du Bas Armagnac s’était positionné sur une randonnée pédestre sur ce même lieu.


La voie verte de l'Armagnac, très facile d'accès et de faible dénivelé, permet à chacun de découvrir les richesses d'un environnement naturel et bâti préservé dans le cadre d'activités sportives, de loisirs et de détente. Vacances en famille à imaginer en balade, dans la campagne, facile d'accès. Dans ce site exceptionnel, des aménagements et des équipements ont été conçus afin de proposer un itinéraire de qualité, agréable à parcourir et sécurisé : mise en oeuvre d’un revêtement accessible à toutes les pratiques non motorisées, aménagements d’espaces de pique-nique et de parkings, des intersections aménagées offrant autant d’accès à la voie, des ouvrages d’art remarquables restaurés et valorisés. Le parcours de 20 km relie Condom et Montréal-du-Gers (40 kms aller-retour). Le département du Gers offre ainsi à tous une infrastructure sécurisée et dédiée aux déplacements non motorisées.

 

 


En conclusion, quelque soit le spot choisi (Bouconne ou Gondrin), quelque soit l’activité pratiquée (Marche ou Vélo), le plus important reste tout de même que les six sections sportives pour un total d’une trentaine de participants présents ont cultivé ENSEMBLE les joies d’une activité physique de pleine nature, l’espace d’un après-midi ! A l’heure où certains pronostiquent un reconfinement territorial, l’ASEI 32 reste optimiste et utilise cette liberté à se déplacer pour faire découvrir à nos licenciés toutes les richesses de notre patrimoine local !
Pourvu que Pourvu que çça dure…a dure… Nos belles aventuresNos belles aventures.. Le COVIDLe COVID ?? FORZA ASEI 32FORZA ASEI 32
MEY BISTE ! MEY HAOUT !! MEY HORT !!!